Mobilité des apprenants- Programmes Leonardo Da Vinci (2007-2013) et Erasmus+ (2014-2020)

Mobilité Leonardo Da Vinci/ Erasmus+

Ou la mobilité des apprenants et des pratiques au niveau européen

 

Lors du conseil de Lisbonne en l’an 2000, l’UE s’est engagée en faveur de la création d’un espace européen de l’éducation et de la formation tout au long d’une vie.

A ce titre, le programme Leonardo Da Vinci (2007-2013) faisait partie du programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie de la commission européenne. Pour en savoir plus sur ce programme, vous êtes invités à cliquer ici!

Plusieurs types de projets («actions») y étaient financés dans le domaine de l’enseignement et de la formation professionnels et une priorité était accordée aux projets organisant la mobilité pour les stagiaires en alternance.

Les actions relevant du programme Leonardo étaient gérées, mise en œuvre et promues au niveau national, par l’AEF-Europe (Agence francophone pour l’éducation et la formation tout au long d’une vie).

Deux objectifs phares étaient à retenir :

  • la mobilité des apprenants en alternance, notamment, dans d’autres pays
  • l’échange de pratiques entre accueillants et accueillis

L’initiative Leonardo présentait donc un intérêt pour les intervenants de la relation triangulaire :

  • Le jeune qui a la possibilité d’accroître ses connaissances et compétences via la découverte d’approches différentes des techniques inhérentes à son métier
  • Les entreprises qui peuvent prendre connaissance de pratiques différentes des leurs et ainsi enrichir leurs propres techniques et procédés.
  • Les opérateurs de formation pour qui la découverte et l’échange d’autres techniques et procédés peuvent enrichir leurs méthodes de formation.

Les publics visés étaient de tous horizons:  

Notamment :

  • Les apprenants en enseignement (CEFA)
  • Les apprenants en formation (IFAPME et SFPME)
  • Mais aussi le personnel enseignant

Notez que cet échange s’opérait de manière individuelle au sein d’une entreprise, d’un pays participant au programme Leonardo et qu’une demande de bourse pouvait être déposée.

La mobilité des élèves et des apprentis intervenait sur base de l’initiative des établissements d’enseignement (hors enseignement supérieur), des centres de formation ou des structures de coordination. Elle se concrétisait sous leur contrôle. Les établissements et les centres de formation soumettaient alors les candidatures à l’AEF-Europe via leur structure de coordination (passage obligatoire), après appel à candidature de la part de cette dernière.

A l’issue d’un échange dans le cadre de Leonardo :

En fin de stage, l’Europass doit être délivré. Il s’agit d’un document attestant des savoirs et compétences acquis dans un autre pays européen. Consultez la page suivante pour en savoir plus sur cet Europass.

Consultez également la liste des lauréats de l’Europass Mobilité et les photos de cette remise de diplômes ayant eu lieu le 15 mai 2013, à Tour & Taxis, Bruxelles, à l’occasion du Trophée de l’alternance, onzième édition .

2014: Leonardo Da Vinci fait place à Erasmus +!

En matière de mobilité, la clôture du programme Leonardo da Vinci a été l’occasion de voir naître le programme Erasmus+, nouvelle programmation 2014 – 2020. 

Dans le cadre de la réforme des systèmes d’alternance et l’objectif d’amélioration de celle-ci, qui en découle, Erasmus+ finance le projet « Alter+ ». Pour en savoir davantage sur ce projet, cliquez ci-dessous:

Présentation Alter + 01 02 16